Opposition respire-lacrymogène : La journée ville-morte reportée au 9 mai prochain

Opposition respire-lacrymogène : La journée ville-morte reportée au 9 mai prochain
L'opposition respire-lacrymogène s'est réunie cet après-midi au siège de l'UFDG, après l'annulation de la plainte qui visait Makanera et 4 autres leaders de cette frange politique. Histoire de discuter de la suite à donner à la ville-morte programmée pour demain jeudi. La P'tite Cellule Dalein, le Dembo de l'UDG, Makanera le ''griot'', Boubacar Siddighy Diallo de l'UMP, Ibrahima Sory Diallo de l'ADC-BOC, Abdoulaye Kourouma du RRD... ont décidé de reporter la journée ville-morte de demain au mercredi 9 mai.
Cette journée ville-morte du 9 mai sera organisée pour contraindre le goubernement à libérer les militants de l'opposition, arrêtés après les sélections locales de février dernier : « Nous espérons donner la chance au gouvernement et au personnes de bonne volonté de continuer dans cette dynamique de paix et d'apaisement pour que d'autres militants de l'opposition qui croupissent encore en prison bénéficient de ce que nous leaders avons bénéficié » indique le porte-voix de l'opposition respire-lacrymogène.
Mais malgré l'annulation de la procédure judiciaire contre les leaders de l'opposition, la justice du Cheick Sacko aurait toujours dans son viseur des responsables de l'UFDG. Ousmane Gaoual ferait l'objet, selon les opposants, d'un harcèlement judiciaire suite à des plaintes portées par des ministres. Une lettre aurait même été envoyée à l'Assemblée nationale pour que son immunité parlementaire soit levée. L'opposition respire-lacrymogène y voit déjà les prémisses du troisième mandat pour Alpha Grimpeur. C'est pourquoi, explique Makanera, les marches vont continuer dès après le 9 mai : « Nous sommes convaincus que cette stratégie qu'ils sont en train de monter cache la préparation d'un troisième mandat. Ils cherchent à détruire tout ce qui est contre-pouvoir, mais nous allons nous mobiliser pour empêcher toutes ces velléités. Tant qu'il restera des personnes innocentes dans les prisons, nous allons marcher, parce qu'on instrumentalise la justice pour neutraliser l'opposition ».
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Novembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30