Ponction publique guinée-haine : Des milliers d’agents fictifs décelés

Ponction publique guinée-haine : Des milliers d’agents fictifs décelés

Ce vendredi, le ministère de la Ponction publique a présenté à l’opinion le résultat provisoire d’un rapport sur le recensement de son personnel non-actif et contractuel temporaire. Le résultat est glaçant. 35 293 agents non-identifiés : 21 630 pensionnés civils, 7 388 contractuels temporaires et 6 275 fonctionnaires. Tous régulièrement payés. « Lorsque les techniciens ont travaillé avec les DRH, l’effectif qui a renseigné les fiches est au nombre de 55 802 sur 91 095. Sur les 55 802, il y avait 34 444 pensionnés civils, 3 606 contractuels temporaires et 18 052 fonctionnaires » a précisé Eugène Yomalo, Secrétaire général du ministère de la Ponction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration. Il a expliqué que l’effectif qui n’a pas renseigné les fiches d’identification biométrique s’élève « à 35 293 dont 21 630 pensionnés civils, 7 388 contractuels temporaires et 6 275 fonctionnaires. Leurs salaires seront zélés. Et une commission interministérielle recevra les concernés pour qu’ils se justifient », a promis, Eugène Yomalo, Secrétaire général du ministère de la Ponction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration.
En 2014, le recensement biométrique avait permis de nettoyer le fichier de la Ponction publique. Quelque 10 000 fonctionnaires fictifs épurés. Une économie de 30 milliards de francs glissants « versés au Trésor public ». La Banque mondiale, qui a aidé à arriver à ce résultat a suggéré à l’Etat d’élargir le contrôle aux personnels non-actifs et contractuels temporaires.
Si avec 10 mille fonctionnaires, 30 milliards ont été récupérés, faites le calcul pour 35 293. Soumah le ‘’Rebelle’’ et sa bande qui réclament 8 millions de salaire de base pourraient toucher le jackpot.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31