Liberté de presse : La HAC musèle Thierno Madjou Bah

Liberté de presse : La HAC musèle Thierno Madjou Bah

Le journaliste Thierno Maadjou Bah, un des animateurs de l’émission "Africa 2015" a été sommé de la boucler par la HAC, (Haut Assortiment de Condéfilis) pour un mois, à compter du 24 décembre au 23 janvier. Cette sanction fait suite à une plainte du ministre de la Complication, Sompe le coquelet pour diffamation et injures.

Maadjou Bah et ses co-animateurs Ibrahima Soumah et Habib Marwane Camara, ont été entendus devant leur bosse, Souhel le Hajjar. La HAC a été plus clémente à l’égard des coaccusés.

Selon les termes de la sanction, la HAC condamne « avec fermeté les propos injurieux, diffamatoires et méprisants tenus à l’encontre de M. Amara Somparé, ministre de l’Information et de la communication ». Elle adresse ainsi une mise en demeure de la radio Nostalgie FM d’accorder un droit de réponse au plaignant, donne un avertissement à Ibou Sory Soumah et Habib Marwane Camara.

Ils seraient coupables de violation de la loi portant liberté de la presse et la charte déontologique des journalistes de Guinée.

Dernière modification levendredi, 21 décembre 2018 18:33
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Janvier 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31