Al-Sisi en visite en Guinée : Plusieurs dés()accords signés

Al-Sisi en visite en Guinée : Plusieurs dés()accords signés

Le 7 et 8 avril, le Prési Alpha Grimpeur a reçu son homologue Abdel Fattah Al-Sisi, Prési de la République Arabe d’Égypte. Les deux amis se sont rendus à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, où ils ont inauguré la statue du Président Gamal Abdel Nasser et un nouveau bloc administratif qui porte le nom du Président Abdel Fattah Al-Sisi.

Les deux prési ont signés beaucoup d’accords de coopération dans le domaine des médias, des sports, de la culture, le commerce. Un projet d’accord dans le domaine maritime est en négociation, dit-on, ainsi que l’eau, la formation et le renforcement des capacités. Il y a également un projet d’accord d’assistance mutuelle administrative en matière douanière, sécuritaire, environnemental (mettre en œuvre l’Accord de Paris (COP21)) et des musées. Ces projets pourraient être signés lors de la prochaine session du Comité ministériel conjoint prévue dans la première quinzaine du mois de septembre 2019 à Conakry. Les ministres des affaires étranges des deux pays (Mamadi Touré et Sameh Choukry) sont désignés pour relancer, dans les meilleurs délais, le Comité ministériel conjoint entre les deux pays.

Les opérateurs économiques guinéens et égyptiens sont également mis à contribution pour intensifier leur coopération en vue de renforcer et de diversifier le partenariat économique et commerciales.

En outre, les deux Chefs d’Etat ont évoqué la nécessité de la mise en place d’un Conseil d’Affaires à vocation économique qui se traduira par des visites d’hommes d’affaires guinéens en Egypte et d’hommes d’affaires égyptiens en Guinée, et l’organisation des journées économiques dans les deux pays.

Au plan africain, Condé et Al-Sisi ont réitéré leur engagement en faveur de la défense et de la promotion des intérêts de l’Afrique. Ils ont dit leur inquiétude face à la menace pour la paix et de sécurité, la montée du terrorisme et de l’extrémisme en Afrique et dans le monde. Ils ont également déploré la circulation illicite des armes légères et de petits calibres qui affecte la sécurité et la stabilité internationales. Ils entendent à y mettre un terme et créer les conditions favorables à la paix et à la sécurité régionale et internationale.

Dernière modification lelundi, 08 avril 2019 16:27
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Avril 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30