Elections législatives : La COD demande à épurer le fichier et réitère son opposition au 3è mandat

Elections législatives : La COD demande à épurer le fichier et réitère son opposition au 3è mandat

La COD, convergence de l’opposition démocratique, a tenu une réunion ce mardi pour évoquer l’organisation des élections législatives et les imperfections du fichier électoral. Oussou Kabako a rappelé que l’audit du fichier a révélé nombre d’imperfections et l’auditeur a recommandé beaucoup de choses. « La révision du fichier concerne non seulement ceux identifiés comme fictifs et aussi ceux qui ont atteint la majorité en 2020. Ils sont des millions d’électeurs sur lesquels nous pouvons compter ». Même si le fichier est épuré, et complété, le financement de la CENI constitue une contrainte pour la tenue des élections. Bien que ce soit prévue dans le budget, la CENI « n’arrive pas à décaisser à temps. Donc cela risque de compromettre le calendrier ».

De la nouvelle Constitution en vue, Oussou Kabako réitère que la COD et le FNDC sont contre cette nouvelle constitution. Même si la Guinée a le droit d’avoir une nouvelle constitution, le prési du PADES estime que ce n’est pas le moment. Et si c’est le moment, les partisans de cette révision ou de la nouvelle constitution n’ont pas clairement indiqué pourquoi. Il espère que ce n’est pas pour maintenir quelqu’un au pouvoir à vie. Parce que dit-il, la Guinée n’aspire pas à une présidence à vie.

Dans une interview accordée à JA, le Sid de l’UFR a dit à que si Alpha ne se présente pas en 2020, il sera élu président. Le Sid se défend et nuance : « A aucun moment je n’ai envisagé que Alpha Condé soit candidat en 2020. A aucun moment. Nous n’accepterons pas un 3è mandat. La question n’est pas de savoir comment je vais être président. La question est que Alpha ne peut pas être un énième candidat à présidentielle quelle que soit la forme. Nous sommes opposés au 3è mandat et nous nous opposerons jusqu’au bout ».    

Dernière modification lemardi, 14 mai 2019 15:37
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Mai 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31