AG du RPG arc-en-ciel : Aboubacar Sylla s’y plonge

AG du RPG arc-en-ciel : Aboubacar Sylla s’y plonge

A la faveur de l’assemblée générale hebdomadaire du Rpg arc-en-ciel le 8 juin à Gbessia, Aboubacar Sylla, le ministre des Transports et porte-parole du goubernement y est débarqué. Accompagné de son épouse et de membres du bureau politique de son parti, l’Union des forces pour le changement (UFC), l’ancien porte-parole de l’opposition républicaine assure répondre « favorablement aux nombreuses sollicitations que nous avons toujours reçues du Rpg qui a toujours souhaité collaborer avec nous ».

« Nous avons donc décidé de venir proclamer publiquement notre volonté de constituer une alliance politique avec le Rpg arc-en-ciel dans des conditions que nous préciserons entre les structures des deux partis. Je le disais même pendant que j’étais porte-parole de l’opposition que le Rpg a donné beaucoup pour l’avènement de la démocratie dans notre pays. Il a payé un lourd tribut dans le passé par rapport au combat politique qu’il a mené », ajoute Aboubacar Sylla. Sanoussy Bantama Sot, membre du bureau politique indique que le moment venu pour que tous les hauts cadres se déterminent au sujet de la ‘’nouvelle Constitution’’. « On ne peut pas avoir un pied dehors et un pied dedans. Nous souhaiterions dans les jours à venir que tous ceux qui occupent des postes importants disent oui. Sinon ils plient bagages parce que demain, c’est eux qui diront : j’ai été forcé, je n’étais pas dedans. Le ministre de la Sécurité est là, je souhaiterais qu’il transmette ce message au ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation. La recréation doit finir. Une bande de farfelus ne peut se retrouver pour salir des hauts cadres de l’Etat. Le FNDC n’est pas reconnu par le ministère de l’Administration du territoire et de décentralisation ne peut pas pousser l’Etat ou empêcher le peuple de Guinée de se prononcer. Des individus se retrouvent dans les quartiers, dans les communes, dans les préfectures pour élire un front de quoi ? Il faut les traquer, les traquer jusqu’à leur dernier retranchement », clame Sanoussy Bantama Sot.

Yaya Doumbouya

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juin 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30