Quartier Sangoyah : Haro sur les ordures

Quartier Sangoyah : Haro sur les ordures

Après les émeutes de la faim, du courant et de l’eau, les nounous de Sangoyah renouent avec les émeutes contre l’insalubrité. Ce 29 septembre, pendant que Sonfonia réclamait son courant, Sangoyah protestait contre l’insalubrité.

Les nounous ont barricadé la route. C’est le moyen le plus efficace pour se faire entendre, du moins dans le pays du Prési Alpha Grimpeur. La circulation a pris un coup, pendant des heures. Là encore, le populo a payé. Embouteillages, manque de taxi. Les forces de maintien d’ordre se sont invités dans la danse en parfumant le coin de gaz lacrymogène. C’est le sauve-qui-peut. Manifestant et troubadours ont détalé comme des lapins.

La circulation est rétablie, mais le message est passé. Quelques instants après, le camion de ramassage des ordures s’est pointé. Il a tout englouti dans son ventre avant de disparaître. Même si c’est au prix du gaz lacrymo, la grogne a payé. 

Dernière modification levendredi, 29 septembre 2017 20:16

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31