Elections locales en vue : C’est la ruée vers la commune Matoto

Elections locales en vue : C’est la ruée vers la commune Matoto

Le parti MPD, Parti des patriotes pour le développement a tenu son assemblée générale, ce 30 septembre à son siège, sis à Yimbaya. Paul Diawara, le Moise du MPD a déjà sa tête dans les élections locales de février prochain. Une échéance électorale attendue depuis 12 ans, d’où l’enjeu. Le MPD vient s’ajouter à la liste des candidats déjà déclarés pour conquérir la commune de Matoto où trône Kou-mandiant Keita. Le RPG et l’UFDG ont déjà fait savoir qu’il n’y aura pas remorquage, c’est chacun s’assoie et Dieu le pousse. Alors Paul appelle ses militants à la mobilisation et ne pas laisser Matoto « aux prédateurs, aux opportunistes ».

Mais il sait que l’adversaire (RPG arc en ciel) sera difficile à manœuvrer. Paul prévient qu’il faut à tout prix refuser l’achat des voix, ou à défaut faire bon usage. « Si on vous donne l’argent, bouffez, mais choisissez vos fils. Il n’est pas question de monnayer notre avenir contre des billets de banques. Mais si vous vendez vos âmes aux diables, vous êtes perdants. Ils vous donneront des miettes, pas le développement ». Pas sûr qu’il soit entendu, quand on sait combien le populo galère. Et le ciel ne va pas tomber quand on monnaye sa voix. Kaaaa. De toutes les façons, Paul, Pierre, Demba et Samba sont tous pareils.

A ceux qui s’inquiétaient du sort de Ahmed Sékou Traoré, restez tranquille. Il va bien et se trouve à côté de Paul Moussa Diawara. Il avait disparu le jour de la manifestation avortée de Elie Kamano.

Dernière modification lelundi, 02 octobre 2017 16:00

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31