Filtrer les éléments par date : jeudi, 07 juin 2018

Ministère de l’Environement : Oyé-Oyé intronisé !

Patrick Millimono-stéréo, après 4 jours à la tête du département de l’Environnement et des eaux et Forêt, a passé la main à Oyé-oyé Guilavogue ce mercredi 6 juin. Lotie dans un petit étage à Coléah, l’enceinte n’a pas pu accueillir les hôtes. Alors une tente a été installé dans la cour, et les invités de marques déposées, dont les vedettes ont pris place à la terrasse. Certains cadres en bois du département n’ont pas trouvé où poser leurs ‘’sièges’’. Mais ils ont pu tout de même se faire entendre avant la prise de parole des vedettes. Ils veulent un bus, de la formation et de l’attention du chef. Ça suffira.

Roger Patrick Millimono-stéréo a prononcé un discours très bref, à l’image du temps passé là. Seulement un merci à ses patrons (Le Grimpeur et son PM Don Kass). Puis les travailleurs du département pour l’accueil, et leur a demandé d’ouvrir les portes à Oyé-Oyé.

Oyé-Oyé, non plus n’a pas été long. Lui aussi n’oublie pas grand manitou à qui il dit merci pour avoir accepté de le « réintégrer » dans le nouveau goubernment. Oyé sait déjà par où commencer. « La salubrité est un gros problème. La Guinée occupe la dernière place parmi les pays du sud du Sahara les plus salubre. Il ne faut pas avoir le complexe de le dire. C’est un gros défi ». Les ordures, elles, ont déjà commencé la bagarre. Demandez aux habitants du buisson de Dabondy.

L’autre défi du Oyé, préserver l’environnement : « Nos cours d’eau ont tari, on ne respecte plus la forêt, c’est le déboisement partout ». Le ministre entré invite tous les cadres du département de l’aider à relever ce défi avant la fin du mandant du prési Alpha Grimpeur. La bonne nouvelle est que cette fois, Oyé s’est gardé de promettre.

Si Oyé-oyé, lui, avait craché sur le ministère de l’Elevage, il sait que Patrick lui est intéressé, contre la volonté de sa communauté kissi. Alors Oyé-oyé lui souhaite bonne chance.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juin 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30