La Petite Cellule sur l’affaire Bolloré : « Je n’ai aucune participation dans Getma. Mais lorsque les gens sont coincés, ils déplacent le débat ».

L’affaire Bolloré ne finit pas de susciter des commentaires tous azimuts. La Petite Cellule Dalein Diallo, a aussi trouvé ses maux. Pour le chef de pile de l’opposition, 2011, le prési Alpha Grimpeur attribue les marchés publics à ses amis. Pas d’appel à la concurrence. Asperbras, un marché de 144 millions de dollars, « l’appel d’offre était fait, le dépouillement était en cours, Alpha a interrompu tout, pour imposer Asperbras. Délai d’exécution: six mois pour 144 millions de dollars, c’est 2 ans et demi après qu’ils ont annulé le marché qui n’était pas exécuté alors que l’argent a été payé ». À l’époque, La Petite Cellule avait accusé le rejeton du Grimpur Mohamed d’avoir introduit Asperbras, il s’avère que c’est plutôt Sassou Nguesso : « Papa Koly Kourouma a dit que c’est Sassou Nguesso, donc je m’excuse auprès du fils ». La Banque Mondiale a fait l’audit des marchés publics, « 91% des marchés ont été passé sans appels d’offres. Je ne connais ni Bolloré ni Getma international, j’ai quitté le gouvernement en 2006 pour faute lourde. Il n’y avait pas de faute lourde, seulement j’avais touché à beaucoup d’intérêts, il fallait que je parte ». Pour ceux qui l’accusent d’avoir des parts dans Getma International, il demande d’aller vérifier les statuts et règlements de Getma, au lieu d’accuser juste pour déplacer le débat. « Je n’ai aucune participation dans Getma, je n’ai joué aucun rôle. Mais lorsque les gens sont coincés, ils déplacent le débat ».

Sylla patronat apporte de l’eau au moulin de la Petite Cellule : « Si on dit que Cellou Dalein est actionnaire dans Getma International qui est une société de droit français, je ne sais pas si c’est à partir de la France qu’il a les actions, mais ce n’est pas en Guinée ». Même que le chef de pile de l’opposition avait déjà été chassé du goubernement. S’il fat demander des comptes, Sylla Patronat demande d’aller voir : Cheik Touré, était secrétaire général du transport et Alpha Ibrahima Keira et Démba Fadiga.

Accointance entre l’UFDG, le SLECG et la PCUD pour déstabiliser le régime ?

Le chef de pile de l’opposition dit n’avoir pas de liens avec le syndicat ou la société civile. Chacun revendique ses droits. « M. Aboubacar Soumah je le vois à la télé comme tout le monde. C’est comme lorsqu’on a dit que colonel Alpha Barry était chez moi, je le connais que de vue, je ne l’ai jamais serré la main ». On n’a jamais suscité de coup d’Etat, nous on se prépare pour 2020. Jusqu’à présent, dit-il, l’opposition n’a jamais demandé le départ du président Grimpeur, et que même si ce n’est pas exclu, ce sera lorsqu’il demandera la modification de la Constitution.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Septembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30