Don Kass 1er ministre : « Il ne choisira même pas le tiers de ses collaborateurs » s'exclame Makanera

Ce n'était qu'un secret de polichinelle, l'information est désormais officielle. Le Cas-Sorry Faux-fana prendra les commandes de la primature en remplacement de Mamady Youyou. Don Kass était pressenti à ce poste depuis plusieurs semaines, au point de fondre son GPT dans l'ensemble jaune du RPG arc-en-ciel, pour satisfaire les désidératas des caciques de cette famille qui exigeaient un PM issu de ses rangs. Le nouvel adhérant du RPG arc-en-ciel s'attèlera désormais à la mise en place du nouveau goubernement. Au lendemain de cette nomination, les réactions vont bon train au sein de la classe politique guinéenne. Makanéra, le griot autoproclamé et porte-voix de l'opposition respire-lacrymogène est persuadé que Don Kass a le profil : « C'est une bonne chose parce qu'il y'a eu une rupture. Avant les gens se battaient pour son élection et le président va chercher un inconnu pour le propulser à la primature. Maintenant qu'il a nommé un politicien qui a de l'expérience, qui a une forte personnalité et qui est surtout associé à son élection, cela est un atout ».
Mais l'ex manitou de la Communication reste sceptique quant à la volonté du prési Alpha Grimpeur de laisser le champ libre à son PM : « Il est celui qui répond au profil de 1er ministre que la Guinée a besoin parmi tous les premiers ministres d'Alpha Condé. Mais est-ce qu'il aura les coudées franches? C'est une question qui reste posée parce que je connais le fonctionnement de Sekoutouréyah, il ne laisse aucune marge de manoeuvre aux ministres et aux premiers ministres. Kassory ne choisira même pas le 1/3 de ses collaborateurs. Ça c'est connu. Mais peut être que sa proximité avec le chef de l'État lui donne une certaine garantie ».
S'agissant des défis qui attendent Don Kass, le prési du FND lui conseille de s'atteler à la resolution des crises sociales et politiques : « Il doit rencontrer les partis politiques pour raffermir leur rapport, vider le contentieux électoral, créer des conditions pour l'organisation de très bonnes élections, mais surtout lutter contre le harcèlement judiciaire contre les militants et leaders de l'opposition, ramener l'ordre au sein des centrales syndicales ». Le griot de l'opposition reste cependant convaincu que l'ancien homme fort du GPT ne pourra pas lutter contre les mauvaises habitudes qui caractérisent le régime Con-dé : « La corruption se passe au plus haut sommet de l'État lors des passations des marchés et on sait qui donne les marchés en Guinée. Kassory ne pourra pas s'attaquer à ce phénomène ».

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juin 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30