Basse-cour constitutionnelle : Alpha entérine le coup d’état

Par un décret lu à la télé-bidon nationale ce mercredi 03 octobre, Alpha Grimpeur a confirmé la destitution de Kèlèfa Sall. Le désormais ex président de la Basse-cour constitutionnelle est remplacé par Mohamed Lamine Bangoura, précédemment conseiller et vice-président de ladite basse-cour. Le Kèlèfa, accusé de mauvaise gestion, avait été déposé par un arrêt par ses huit autres pairs après plusieurs mois de crise au sein de l’institution.

Alpha a donc grimpé sur les protestations et réserves exprimées par de nombreux juristes sur les différents vices de forme ayant marqué la destitution de Kèlèfa Sall. L'opposition respire-lacrymogène et le ballet citoyen étaient déjà montés au créneau pour fustiger «une violation de la constitution», même si les manifestations auxquelles ils avaient appelés avaient été violemment dispersées. Les jours prochains s'annoncent mouvementés.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Octobre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31