Manifs politiques : Les nounous de l’opposition respire-lacrymogène déclinent leur nouveau calendrier

Manifs politiques : Les nounous de l’opposition respire-lacrymogène déclinent leur nouveau calendrier

Les nounous de l’opposition respire-lacrymogène ne comptent pas baisser les bras malgré les interdictions répétées des manifestations par le goubernement Guinéen. À une plénière ce mardi 6 novembre à leur siège, les nounous du parti Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ont tiré les leçons de la récente manif, interdite par le mystère de la sécurité, pour interpeller sur les morts enregistrées lors des différentes manifs politiques.
Après deux heures d’entretien, elles ont rendu publique une déclaration dans laquelle elles envisagent de rencontrer à nouveau Otis Keira. Pour elles, le ministre de la sécurité n’est pas au courant de ce qui se passe sur le terrain. « Il faut qu’on rencontre le ministre Keira pour lui dire ce qui se passe sur le terrain, parce que quand il dit que c’est ce sont les bandits qui tuent nos jeunes, c’est si facile de le dire. On doit lui donner toutes les preuves qui démontrent que c’est les forces de l’ordre qui assassinent nos enfants comme des oiseaux » a laissé entendre Hadja Maimouna Bah, vice-présidente des nounous.
En plus d'adresser des courriers à certains départements ministériels, les nounous comptent organiser une manifestation le mardi 13 novembre 2018, du rond-point Bambeto jusqu’à Dixinn. Ensuite, une lettre sera adressée au ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, et au haut commandement de la gendarmerie. Un recueillement sur les tombes des victimes est prévu le vendredi 9 novembre au cimetière de Bambeto après la prière de 14 heures.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31