Sélections communales : L’UFDG se console à Kamsar et à Sangarédi

L’installation des conseils communaux se poursuit, un an après l’élection communale. Après le coup de force de Matoto, l’UFDG a séché ses larmes, à Boké. Dans les communes rurales de Kamsar et Sangarédi, cité minière, les postes de maires sont revenus à l’UFDG.

Un pour toi, un pour moi. C’est la formule appliquée par l’UFDG et l’UFR. Après élection, l’UFDG et l’UFR se sont partagés le bureau de la commune de Kamsar, à l’exception du poste de 4è maire adjoint revenu au PDG-RDA. La tête de la mairie est revenue à Bocar Morain Camara de l’UFDG. Le 1er maire adjoint à Chérif Kibola de l’UFR, le 2ème à Elhadj Boubacar Dara de l’UFDG, le 3è maire adjoint à Fusin Bangoura de l’UFR. Et le 4è maire adjoint à Mamadou Bah du PDG RDA. Le grand absent est le RPG arc en ciel. Entre UFR et UFDG, le concept de frère ennemi marche.

A Sangarédi, la cité bauxitique, l’Union des forces démocratiques de Guinée a remporté le poste de maire. Mamadou Houdy Bah est le maire élu avec 22 voix sur 31. Les 4 maires adjoints, 3 sont issus de l’UFDG, l’autre de l’UDG. Là encore, le RPG n’a pas obtenu de poste au sein du bureau.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Août 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31