Soldats guinéens tués au mali : Les funérailles sont prévues ce vendredi

Les corps de l’adjudant-chef Ismaël Bangoura, le sergent-chef Michel Théa et le sergent-chef Yves Haba, les 3 soldats guinéens de la MINUSMA tués au mali, le 22 février arrivent à Conakry, ce mercredi 27 février. Les dépouilles arrivent par vol spécial à 14h, informe le ministère de la Défense.

« Sous la supervision du chef d'État-major adjoint de l'Armée de terre, une cérémonie funèbre en hommage à nos trois soldats décédés le 22 février 2019 au Mali, sera organisée le vendredi 1er mars 2019 à 10h, à la Base aérienne principale de Conakry », précise le communiqué.

Le ministère de la Défense nationale et l'État-major général des armées présentent leurs « condoléances les plus attristées aux familles des victimes, au chef des Armées ainsi qu'à l'ensemble des forces de défense et de sécurité ».

La mort de ces 3 soldats guinéens porte le chiffre à 14 le nombre de soldats guinéens engagés au sein de la MINUSMA, tués au Mali. Il y a eu 2 morts en décembre 2015, 6 en février 2016, 3 en juin 2017.  

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Mars 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31