Travaux publics : Mousto Naité fait le bilan, annonce un échangeur pour Bambéto

Travaux publics : Mousto Naité fait le bilan, annonce un échangeur pour Bambéto

Le ministre des Travaux publics a fait le bilan de son département dans le secteur des travaux publics, depuis l’accession au pouvoir du Prési Alpha Grimpeur. Mais il a rappelé qu’avant 2010, 83,65% des 2 753 Km de routes était dégradé. Il n’y avait que 351,85 Km de voiries urbaines bitumées, 4 690 mètres linéaires de ponts avec une densité routière de 3,1Km/100 Km2 contre une moyenne de 5Km/100Km2 dans la sous-région.

Avec l’arrivée au pouvoir du Prési Grimpeur au trône, il y aurait eu plus de 2,200 milliards de dollars pour plus de 20 000 emplois. Il y a également eu des ‘grands travaux de réhabilitation et de reconstruction. Plus de 2000Km de routes nationales réhabilitées et reconstruites ou en cours, plus de 240 Km de voiries urbaines réhabilitées, entretenues ou en cours et l’entretien de 1149,35Km de routes préfectorales et communautaires. Même qu’il y a eu des nouvelles routes à construire avant 2020 : Kankan-Kérouané ; KM36-Koyah ; Beyla-Nzérékoré ; Boumméhoun-frontière Sénégal. A cela s’ajoute la construction et la reconstruction de 3266,11 Km de routes préfectorales et communautaires. Dans les centres urbains, il est prévu la construction de 30Km à Nzérékoré, 15Km à Boffa et Boké, 20 Km à Coyah et Forécariah, 15 à Labé, 13 à Pita, 20 à Siguiri, 33 à Kankan etc.

Des échangeurs, il est prévu d’en construire un à Kagbélin, un Hamdallaye et un à Bambéto. « Le financement est bouclé, ou accord de financement obtenu ».

Ainsi depuis 2011, le réseau routier national est passé de 43 348 Km à 48 986 soit 5 638 Km de routes de plus toutes catégories confondues.

Son département entend également relier la Guinée à ses voisins : Nzérékoré-Lola frontière Liberia pour 85 KM ; Tintioulé-Sabadou frontière Cote d’Ivoire pour 129 KM, Kankan-Siguiri-Kourémalé frontière Mali par autoroute pour 212,6Km et Labé-Mali-Kédougou frontière Sénégal pour 185 KM. Ensuite Coyah-Farmoriah frontière Sierra Leone pour 70Km et Boké-Qebo frontière Guinée-Bissau pour 86KM.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Avril 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30