Opposition républicaine : La manif c’est le 2 août

La plénière de l’opposition respire-lacrymogène s’est tenue ce jeudi, au quartier général de l’UFDG. Baffoé et sa clique n’ont qu’à bien se tenir, le 2 août 2017, nos opposants « républicains » entendent marcher avec tous les Guinéens pour exiger du pouvoir l’application de l’accord politique, lutter contre la vie chère et l’insécurité.

Cette marche dont beaucoup de leaders de l’opposition se sont désolidarisés sera précédée de trois meetings. Un premier à Kaloum, le 16 juillet 2017, un second le 22 juillet à Matoto et un dernier le 23 juillet, à Ratoma. « Si on respecte l’accord, l’insécurité va baisser, les citoyens n’auront pas à se rendre justice », précise Le Makaréna, qui a fait le porte-parole, le Zagamor (ou vif) Sylla étant absent. A Boké, dit-il, il a fallu manifester pour que Alpha grimpeur se rappelle que les sociétés minières doivent respecter le contrat social.

Même que la manifestation concerne toute la population Guinéenne. L’objectif est de faire en sorte que « le pauvre puisse attaquer en justice celui qui est fort, que le budget de l’Etat soit pour tous Guinéens, que la qualité de vie soit améliorée ».

Cette volonté de manifester est ravivée par le compte-rendu des représentants de l’opposition au Comité de suivi de l’accord : « Rien ne se passe comme prévu dans l’accord ». Seule satisfaction, la libération des prisonniers. Pas plus.

Les leaders du FAD(E), Front pour l’Alternance Démon-cratique, Moutarde Diallo, Zagamor (ou vif) Sylla et Jean-Marc Telliano se sont tous fait représenter. Ce qui est inhabituel. Si leurs représentants ont donné un avis favorable à la tenue des meetings et de la manifestation, les leaders eux, avaient fait savoir qu’il n’est plus question de « manifester pour manifester ».

Dans la foulée, Makanéra a annoncé son adhésion et celle de Papa Kourouma, le Koly du GRUP, à l’opposition républicaine. Ils étaient jusque-là observateurs. De quoi ? Allez savoir !

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juillet 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31