Marche sur l’autoroute : Faim d’un pacte de non-agression

Touche pas à mon fief, tu n’as pas de fief. Comme dans un jeu de cache-cache, opposition et pouvoir, chacun revendique un coin de Cona-cris. La république Autoroute est la chasse gardée du pouvoir, la république Le Prince, à l’opposition. Depuis l’arrivée au pouvoir du Prési Alpha Grimpeur en 2010, l’opposition a multiplié les marches, principalement sur la route Le prince. Mais l’opposition pense mettre un terme à ce ‘’pacte de non-agression’’, car l’autoroute appartient désormais à tout le monde. En tout cas, c’est l’idée que défend Jean-Marc « Tablette » Telliano.

Zagamor (ou vif) Sylla, le mégaphone de l’opposition abonde dans le même sens : « On a marché sur l’autoroute, sans incident. Cela signifie que Alpha doit se réveiller et comprendre qu’il n’a plus de fief ». Entendez que le Grimpeur dort, même s’il est plutôt dans les nuages, physiquement du moins, entre deux avions.

Le fait de marcher sur l’autoroute n’enjaille pas que Zagamor ou l’homme-à-la-tablette, mais aussi le chef de pile, la Petite Cellule Dalein Diallo. « Alpha se fait l’illusion qu’il a des fiefs, que les gens sont derrière lui. Personne n’est plus derrière lui, qu’il sorte de l’illusion pour être dans le réel. Le réel est que tout le monde est déçu ».

Du coup, la Petite Cellule se demande bien sur qui le Grimpeur pourrait compter pour se taper un troisième mandat. A l’aéroport des gens sous une tente du RPG auraient même dansé et acclamé les marcheurs.

L’opposition pense avoir fait tomber le masque. Mais la mouvance pourrait répliquer en marchant sur Le prince. Ce sera un but partout.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31