Sélections communales : Le RPG-Arc-en ciel dans les 342 circonscriptions

La situation des listes électorales, la distribution des cartes d’électeurs, la précampagne pour les élections communales ont été abordés à l’assemblée générale du RPG arc-en-ciel, ce samedi 6 Janvier. Le choix du logo sur les listes constituait la principale confusion de ce parti. Selon Lansana Komara, secrétaire administratif du parti, c’est le logo du RPG arc-en-ciel qui est retenu : «Le RPG arc-en-ciel  a présenté des listes dans toutes les circonscriptions électorales. A date, nous avons 29 351 conseillers à élire. Ces élections communales sont plus compliquées que les législatives et la présidentielle. Donc, attachons les ceintures, organisons-nous dans les quartiers pour mobiliser le maximum d’électeurs ».

Cette fois-ci, le RPG compte s’appuyer sur son bilan du Prési Grimpeur pour convaincre les électeurs. Pour Sanoussy Bantama Show, ministre des Scores et de la Culture, les adversaires qui parlent de fraude « seront battus le 4 février. Leurs problèmes, c’est la contestation, cela ne doit pas nous effrayer ou nous distraire ». Seulement voilà, fraude ou pas, Bantama Show conforte les "peureux" en appelant les cadres de l’administration à s’investir « pleinement pour la victoire du RPG », alors que ceux-ci, lui compris, sont tenus d'observer la neutralité.

La Fête de l’indépendance

Après Boké, N’Zérékoré et Mamou, Kankan abritera le 13 Janvier la fête du 59e anniversaire de l’indépendance de la Guinée. Une fête qui enchante le RPG. Saloum Cissé, secrétaire gênant du parti, appelle d’ores et déjà à protéger les infrastructures construites ou rénovées à l’occasion de la fête : « Notre argent à tous a permis la réalisation de ces infrastructures. Elles doivent être protégées, quelle que soit la colère de la jeunesse ou d’autres couches sociales, nous ne devons pas toucher à ces monuments ».

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Avril 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30