Kadiatou Diallo, tête de liste BL Matoto : « L'acceptation des résultats dépend du comportement de la CENI »

Les Guinéens sont actuellement dans les bureaux de vote pour élire nos différents conseillers communaux. La tête de liste du parti Bloc Libéral dans la commune de Matoto a accompli son devoir civique au groupe scolaire la Liberté, dans le quartier Matoto Marché. Cest à 11h 40 minutes que dame Kadiatou Diallo, accompagnée de certains jeunes du parti s'est presentée devant le bureau de vote n°4. Après avoir glissé le bulletin dans l'urne, elle a livré un message : « C'est un sentiment de fierté et de satisfaction pour moi. J'invite la population à en faire autant. Au Bloc Libéral nous avons pensé que le développement doit partir de la base, c'est pourquoi nous nous sommes engagés dans cette bataille ».

Mais à la mi-journée, les bureaux de vote étaient presque désertés par les électeurs. Ce n'est plus l'engouement habituel :« Nous pensons que cette échéance est tellement importante pour les citoyens, qu'ils devraient sortir massivement pour asseoir les bases d'un véritable développement local. Les gouvernants ne doivent pas contrôler toutes les collectivités. Il faut que les populations s'impliquent » a t-elle déclaré. Avant de mettre la CENI en garde : « L'acceptation des résultats dépend du comportement de la CENI. Elle doit donner à chaque liste ce qu'elle mérite. Là, on pourrait éviter tout conflit poste-électoral. Sinon les gens n'accepteront pas » Malgré ce message de fermeté, dame Kadiatou affiche une confiance quant à des résultats positifs pour la liste du BL : « Nous avons fait une bonne campagne, avec moins de bruit, plus de porte-à-porte parce que c'est sont des élections de proximité. Nous restons confiants malgré cette faible mobilisation ».

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Mai 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31