Procès Ibrahima Sory Cas-marrant : Réactions croisées des avocats

La deuxième audience du procès de Ibrahima Sory Cas-marrant s'est tenue hier au TPI de Mafanco. Le sulfureux militant de l'UFDG est poursuivi par le pro-crieur de la roue-publique près le TPI de Mafanco pour diffamation, injures et outrage au prési Alpha Grimpeur. Lors de cette audience, toutes les parties ont fait leur réquisitoire et ce feuilleton connaîtra son épilogue le 9 avril prochain. Le pro-crieur Aly Touré demandant une peine d'emprisonnement de 2 ans et deux millions d'amende, la partie civile réclame le paiement d'un franc symbolique. La défense demande une pure et simple relaxe. A l'issue des débats les avocats des deux camps se sont exprimés. « Les débats se sont tenus dans la sérénité, même si de part d'autre on avait tendance à les désorienter. Nous avons apporté au tribunal toutes les preuves que les allégations tenues à l'encontre du chef de l'État n'ont été tenues que pour le diffamer, l'injurier et l'outrager. Nous comptons sur le tribunal pour que le droit triomphe » réagit Lancet 3 Doumbouya, l'avocat du prési Alpha Grimpeur.
Maître Salif Béavogui de son côté, a égratigné la prési du tribunal et le pro-crieur, avant d'indiquer qu'il n y'a qu'une seule alternative dans ce dossier : la libération de son client : « Il sera libéré le 9 avril. En dépit du fait que nous ayons eu beaucoup de difficultés pour faire valoir les droits de la défense, il faut le reconnaître nous avons eu toutes les difficultés, mais en professionnels nous sommes allés jusqu'au bout. Nous avons mis le procureur dos au mur, en démontrant qu'il s'était trompé de cible. Il a poursuivi un innocent à la place des coupables connus de tous. Pour nous, si le tribunal applique le droit, notre client sera purement et simplement relaxé parce qu'il n'a ni offensé ni diffamé le chef de l'État, au contraire il est un lanceur d'alerte. Il a alerté l'opinion publique pour que Madina ne brûle pas, malheureusement le procureur qui poursuit n'a pas pris les dispositions, et le marché a été finalement brûlé. Nous sommes fiers et nous pensons que ce n'est qu'une question de jours pour que notre client soit libéré ».
Faux-dé Oussou Faux-fana, vice-président de l'UFDG y est également allé de son commentaire. Le prési du groupe parle-menteur Les libéraux-démocrates s'en est vigoureusement pris au chef de l'État : « Ce procès est purement et simplement politique. Alpha Condé est toujours président du RPG arc-en-ciel. La présidence de la république n'est pas un marché. Quand les communicants du RPG se retrouvent là-bas avec le président du RPG, ce n'est pas le président de la république qu'on a rencontré. Même hier (lundi) monsieur Alpha Condé a rencontré ces communicants qui ne sont pas contents parce qu'ils estiment qu'ils ne sont pas soutenus. Donc le jour où Alpha Condé voudra être président de la république on le respectera sinon on va continuer à critiquer le président du RPG arc-en-ciel parce que sa fonction est incompatible avec la fonction présidentielle. Le procureur de la république ne devait pas être là, il devait être poursuivi parce que quand il est alerté il est de son rôle de prendre les dispositions pour que Madina ne brûle pas. Ils sont dans la logique du troisième mandat, donc c'est une façon de voir s'ils peuvent nous intimider, mais ça ne marchera pas. Si on le condamne nous ne resterons pas les bras croisés ». La journée du 9 avril risque d'être mouvementée au TPI de Kaloum.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Septembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30