Ah les femmes: Parole aux expertes !

Ah les femmes: Parole aux expertes !

La part des femmes intervenant dans les médias est largement inférieure à celle des hommes. Et quand elles sont invitées, pour la plupart du temps, c’est pour parler de sujets « féminins »: comme les violences faites aux femmes, les enfants, la famille, etc. L’absence de femmes sur les écrans alimente les stéréotypes et les inégalités. Lorsqu’on demande pourquoi les médias ne font pas recours aux femmes dans les émissions thématiques ou de débat, la réponse est quasiment la même à chaque fois : « Il n’y en a pas.»

Si, il y en a, il faut juste savoir les dénicher. Les femmes sont actives dans tous les secteurs. Et chacun sait leur rôle dans le développement social et économique. Il est faut donc de mettre les femmes en avant en favorisant le recours à leur expertise spécifique, et ce, aussi bien dans les médias que dans la vie publique en général. Augmenter la présence des femmes sur la scène médiatique, pourrait être un important vivier de compétences à l’attention des organisations en quête de compétences pointues ou simplement désireuses de tendre vers la parité. Inciter les médias à les inviter et promouvoir leur place dans l’espace public, constitueraient une démarche pour la valorisation de l’image de la femme et la mise en valeur de son rôle dans le développement d’une société égalitaire et moderne. De ce fait, les médias devraient songer à améliorer la représentation des femmes. Car permettre à chaque femme, quel que soit son statut social et familial, de prendre progressivement toute sa place, favoriserait ainsi son développement personnel et celui de son entourage. La valorisation directe de son expertise personnelle, la mise en contact avec de multiples interlocuteurs, la possibilité de construire de nouveaux réseaux et surtout la présence d’une image positive et réaliste des femmes, constituent un élément fondamental dans le changement social et l’évolution des mentalités.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31