Produits périmés et mauvais services rendus : Les consommateurs s’organisent

L’UCG, Union des consommateurs de Guinée a animé une conférence de presse ce mardi 15 mai, à la maison de la presse. Objectif, présenter sa plateforme numérique Espace consommateur UCG, pour recueillir les plaintes des consommateurs pour tout manquement à la qualité des biens et services rendus par les fournisseurs. L’électricité, la téléphonie mobile, les denrées alimentaires sont entre autres secteurs concernés.

Selon Oussou Keita, prési de l’Union des consommateurs de Guinée, la mise en place cette plateforme facilitera la coopération entre son organisation et les consommateurs guinéens. La qualité des produits alimentaires et les services offerts dans le secteur de la téléphonie font toujours débat et Oussou Keita parle d’un service mitigé. « Malheureusement on trouve des produits périmés encore dans le milieu. Encore une fois, il y a beaucoup à faire. Nous avons mis en place un pont entre les structures de téléphonie et nous. C’est vrai, elles ont un service clientèle, mais avec nous, je pense que le contact est plus direct, les résolutions plus rapides ».

Pour détecter les problèmes, le prési de l’UCG en appelle à l’implication des citoyens : « Si par hasard le consommateur se voit brimé dans ses droits par son fournisseur, il est censé porter plainte contre le service auprès l’Union des consommateurs de Guinée. Une fois fait, l’organisation est prête à se porter partie civile devant la justice pour défendre l’intérêt du consommateur ».

Chaque année le pays importe 600 mille tonnes de riz et 300 mille tonnes de farine, fait remarquer Bafodé Soumah, dirlo national du commerce intérieur.

Contrairement à d’autres bleds de la sous-région, la Guinée peine à réactualiser son comité consultatif permanent sur les prix. Conséquence, les prix flambent. Bafodé invite les acteurs comiques à mettre en place une structure pour réglementer les prix.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Septembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30