Coopération bilatérale : L’UE réanime le système de santé guinéen

L'Union européenne, l'Allemagne et la France financent un nouveau programme conjoint d'appui au renforcement du système de santé en Guinée pour 26 millions d'euros. L’Etat guinéen en a besoin, lui qui finance à seulement 15% son système de santé. La convention de financement a été signée, ce mercredi à Cona-cris. Ce programme d'appui au renforcement du système de santé (PASA2) bénéficie d'une contribution de 23 millions d'euros du Fonds européen de développement, ainsi que d'un co-financement de 2 millions d’euros de la coopération allemande et d’un million d’euros de la coopération française, soit un montant total de 26 millions d'euros (286 milliards GNF).

Le nouveau programme vise à renforcer la gouvernance du secteur de la santé afin d'améliorer « l'accès de la population à des soins de santé de base de qualité qui permettront de réduire la mortalité infantile et d'améliorer la santé maternelle ainsi que sa résilience aux crises épidémiologiques. L'augmentation de l'offre de soins de qualité et de l'utilisation des services de santé par les mères et les enfants de moins de cinq ans et l'amélioration de l’infrastructure sanitaire dans la région administrative de N'Zérékoré ainsi que les préfectures avoisinantes de Kérouané et Kissidougou ».

La mise en œuvre du programme est confié à la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et à Expertise France, les deux agences de coopération publiques d'Allemagne et de France, tels que définis par M. GIELEN "techniquement et financièrement solides, expérimentés et déjà actives dans le domaine de la santé en Guinée, qui pourront assurer une mise en œuvre efficace".

Ce projet est complémentaire à l'appui fourni par l'Union européenne au relèvement du secteur de la santé sous forme d'aide budgétaire. Depuis 2015, l'Union européenne aurait engagé 70 millions d'euros en appui budgétaires pour soutenir le secteur de la santé et le recrutement du personnel de santé.

Si tout se passe comme prévu, l’ensemble des activités prévues dans ce programme devraient démarrer en janvier 2019.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Août 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31