Dinguiraye : Le journaliste Abdoulaye Bah accompagné à sa dernière demeure par une foule nombreuse

Dinguiraye : Le journaliste Abdoulaye Bah accompagné à sa dernière demeure par une foule nombreuse

Il était 14h30 quand notre confrère Abdoulaye Bah, ancien chef de bureau adjoint du site internet Guineenews.org, a été inhumé au cimetière de Tinti Koolè, dans la commune urbaine de Dinguiraye. Moment d'intenses émotions, où s'entremêlent pleurs et cantiques religieux pendant que le corps descend dans la tombe, aménagée sous l'ombre des arbres.
Une foule compacte de plusieurs centaines de personnes ont suivi le cortège funèbre de la grande mosquée El hadj Oumar Tall, où ont eu lieu les prières du vendredi et funèbre, au cimetière où repose désormais Abdoulaye Bah, fauché dimanche 16 juin dans un accident de la circulation, avant de rendre l'âme le lendemain à l'hôpital sino-guinéen de Kipé.
Parmi ceux qui ont pris part aux obsèques figure une importante délégation venue de Conakry la veille jeudi, composée de parents, amis, sympathisants du défunt, la presse... Le gouvernement s'est fait représenter par les ministres Khalifa Gassama Diaby, Moustapha Naïté et Ibrahima Kourouma. Ce dernier a transmis les condoléances du président Aloha Condé ainsi que ses regrets dus au fait qu'Abdoulaye était condamné. "Si les médicaments pouvaient le sauver, il l'aurait été", a rassuré le ministre de l'aménagement du territoire. Cela se vérifiera à l'aune de la prise en charge dont bénéficiera le survivant Abou Koria Kourouma, le cadreur d'Espace TV qui attend toujours d'être évacué, une semaine après la survenance de l'accident.

Diawo Labboyah

envoyé spécial à Dinguiraye

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juillet 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31