Musique : Didier Awadi présente "Made in Africa"

Musique : Didier Awadi  présente "Made in Africa"

Ce 16 août à Cona-cris, l’artiste sénégalais Didier Awadi a présenté son dernier album "Made in Africa" aux mélomanes guinéens lors d’une conférence presse.

L’artiste a indiqué que l’album est sorti au Sénégal depuis deux mois. Il est composé de 23 titres avec des duos et une collaboration de plusieurs artistes de renommée internationale comme Alpha Blondy, Ismaël Lo, Sizla et Vieux Farka Touré. Selon Awadi, "Made in Africa" met en avant la jeunesse africaine et l’exhorte à croire en ses potentialités. La présence de cet artiste panafricain à Cona-cris s’inscrit dans le cadre d’une prise de contact avec ses confrères guinéens. Même que son album résulte d’un travail de recherche et de questionnement, sur la situation du continent africain, l’état du monde et de toutes ses nouvelles mutations, les nouveaux enjeux sécuritaires et géopolitiques « Nous produisons africain, nous consommons africain » martèle l’artiste.
Absent de la scène musicale depuis 5 ans, Awadi pense que la musique évolue tous les trois à six mois. Il estime avoir suffisamment mûri cet album. « J’ai compilé dans ce chef-d’œuvre les thèmes qui font l’actualité, notamment la démocratie, l’injustice, le terrorisme ». Toujours fidèle à sa trajectoire, l’artiste qui dit avoir reçu l'influence de Thomas Sankara, entend offrir un concert géant entre novembre et décembre prochain au public guinéen. Mais bien avant ce concert, Awadi prévoit la sortie d’un film retraçant l’histoire du groupe "Positive Black Soul", dont il est d’ailleurs l’un des fondateurs. Le lauréat du prix RFI Découverte en 2003 est l'auteur de plusieurs albums dont trois (3) en solo. En 2001, il a sorti « Parole d’honneur », en 2003 « Un autre monde est possible » et en 2006 « Sunugaal ».

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Septembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30