Destitution de Kelefa Sall : "Cette affaire n'est pas juridique"dixit Professeur Salifou Sylla

Ce mercredi 12 septembre, 8 des 9 conseillers qui composent la Cour constitutionnelle ont signé un arrêt annonçant la destitution de leur président Kelefa Sall. Ils l'accusent de gestion opaque du budget de l'institution. Une affaire non-juridique selon le professeur Salifou Sylla, ancien ministre de la justice. « Parce qu'au fond, il y a longtemps qu'ils veulent chasser ce monsieur-là. Depuis son discours à l'occasion de l'investiture d'Alpha Condé, il était dans le collimateur du pouvoir. Depuis lors, cette Cour constitutionnelle est totalement en déshérence, les gens ne s'entendent pas. C'est une institution qui est complètement ridiculisée. J'ai l'impression qu'on a mis dans cette Cour des gens qui ne sont pas à la hauteur ».

Le constitutionnaliste fait remarquer que les conseillers n'en sont pas à leur première tentative. Ils avaient tenté un Sall coup lors du remplacement des trois conseillers. Mais à l'époque, des voix s'étaient élevées pour dissiper le mouvement. L'ancien ministre soutient que la crise qui mine la Cour constitutionnelle aujourd'hui n'est qu'une manoeuvre d'Alpha Condé. « Je sais simplement que c'est une institution qui n'a pas été à la hauteur, qui a été déstabilisée. Et cela participe à un mouvement où toutes les institutions du pays sont mises sous boisseau. Il n'y a que le président de la République qui fait ce qu'il veut des institutions de ce pays. C'est ça la vérité ». La Cour constitutionnelle qui devait servir de contre-pouvoir est visiblement minée. Les dissidents tiennent à élire un nouveau président dans 15 jours. Tous les regards sont rivés sur Kelefa Sall qui n'a pas encore dit son dernier mot.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Novembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30