Gbessia Port I : Un baobab s’écroule et tue 3 personnes

Gbessia Port I : Un baobab s’écroule et tue 3 personnes

Le 17 octobre, un vieux baobab qui daterait de plus d’un siècle s’est effondré à Gbessia Port I dans la commune de Matoto. Le drame s’est produit aux environs de 14h. Ses branches n’ont pas supporté la pression du vent, se détachent et tombent sur 3 personnes et blessent plusieurs autres qui se reposaient là. Selon des témoins, les cris d’alarme des témoins ont permis de sauver plusieurs autres personnes.

Interrogé, le chef de quartier, Momo Camara explique : « Chaque après-midi, les enfants jouent sous le baobab. Aujourd’hui il s’est écroulé au moment où les enfants étaient présents. Il y a eu trois morts ».

Mohamed Sylla est un rescapé : « Ce sont mes amis qui m’ont averti du danger. Nous étions assis sous le baobab ce qui a fait que nous avons quitté. Les autres n’ont malheureusement pas échapper ». Rougui Nimaga habitante non loin du baobab raconte : « J’étais en train de manger avec mes enfants, j’ai entendu le bruit d’un seul coup. Ensuite j’ai vu le baobab tomber. J’ai alerté ceux qui étaient sous l’arbre ».

Mariama Conté

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Novembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30