Incitation à la haine ethnique : Plainte contre Cheick Affan !

L’avocat-conseil du Balai citoyen, Me Salifou Béavogui a porté plainte contre Cheick Mohamed Fofana, alias Cheick Affan auprès du dirlo national de la police judiciaire pour incitation à la violence et à la haine sur les réseaux sociaux.
Selon la plainte, sieur Cheick Affan, dans plusieurs vidéos qu’il a publiés sur sa page Facebook se prête « à un exercice d’incitation à la violence ethnique, régionaliste et d’injures publics ». Les nombreuses vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux émises et publiées par le mis en cause en font foi, dit-on.
Cette forme d’incitation à la haine et à la violence est constitutive de délit prévu par la Constitution en son article 4, par le Code pénal en son article 856 et la loi 037 relative à la cybercriminalité et la protection des données à caractères personnel en son article 3. Les agissements dénoncés méritent poursuite et répression pour la quiétude sociale, précise la plainte.
Le Balai citoyen avait porté plainte contre des « propagandistes et pyromanes » qui distillaient des propos à caractères ethniques et régionalistes au nom de l’UFDG et du RPG Arc en ciel. Cette plainte avait conduit à l’arrestation de quelques-uns des deux camps, tous libérés sous conditions. La dernière plainte visait Oussou Kabako lequel on reproche d’avoir tenu des propos régionalistes visant à conserver le pouvoir pour le Mandingue. Cette plainte n’a pas progressé.
La plainte contre Affan pourrait subir le même sort. Sur sa page Facebook Sheick Affan (Fofana Cheick Ahmed), il continue de narguer ses détracteurs et les lois. Toujours est-il que le Balai citoyen a fait ce qu’il doit faire, conformément à la Constitution.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Novembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30