Coupe d’Afrique des nations 2025 : Le COCAN est né, les problèmes aussi

C’était dans les tuyaux, c’est désormais officiel. La liste des membres du COCAN (Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2025) a été dévoilée hier mardi 11mars dans un arrêté du PM, le Cas-sorry Fofana. L’officialisation du COCAN 2025 vient ainsi enterrer celui de 2023, dont plusieurs membres sont désormais laissés à quais. Le COCAN 2023 avait du mal à fonctionné avant le glissement des calendriers des Coupes d’Afrique des Nations 2019, 2021 et 2023. Mais à peine la liste des membres du COCAN 2025 dévoilée, des critiques et des interrogations fusent. Outre le fait que c’est par un arrêté qu’on remplace les membres de l’ancien COCAN nommés par décret, bien des observateurs s’interrogent sur l’Absence de Kerfala Person Camara (KPC), pourtant président ‘’démissionnaire’’ de la Ligue guinéenne du football professionnel. La présence dans ce groupe du Général Mathurin Bangoura, gouv de la ville de Cona-cris et d’Amadou Diaby 1er vice-prési de la Fédération guinéenne de Football en tant que simple membres ferait grincer des dents. Ce dernier ne gouterait d’ailleurs que très peu la présence d’Ibrahima Blasco Barry, ex secrétaire gênant de la fédé, pourtant soupçonné de corruption et de détournement de fonds par Antonio Souaré et ses lieutenants. Il fait actuellement face à la justice. Depuis, Blasco et Amadou Diaby ne filent plus le même coton. L’autre interrogation, c’est la nomination du ministre Bantama Show comme président de ce fameux COCAN, mais surtout la présence dans le COCAN des gouverneurs des régions qui abriteront des matchs de la Coupe d’Afrique des Nations 2025, alors qu’ils sont susceptibles d’être remplacés ou mutés à tout moment. On imagine mal tous ces gouverneurs restés en place jusqu’en 2025. En attendant, les membres du COCAN, en collaboration avec le goubernement guinéen devront travailler à construire au moins 6 stades homologués par la FIFA, 4 centres d’entrainement, des infrastructures routières, sanitaires hôtelières … avant 2025 pour ne pas voir cette CAN échapper à la Guinée. A condition que le Comité d’organisation n’implose pas d’ici là.

Voici la liste des membres du COCAN 2025 :

Président : Sanoussy Bantama Sow (Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique)

1er Vice Président : Fadi Wazni (Société  Minière de Boké – SMB)

2ème Vice Président : Antonio Souaré (Fédération Guinéenne de Football)

Conseiller Spécial : Aboubacar Titi Camara (Ancien International)

Cherif Haidara  (Primature)

Mohamed Condé  (Primature)

Aboubacar Molota Camara (Directeur des Opérations)

Membres du COCAN 2025 :

Docteur Zalikatou Diallo 

Amadou Diaby 

Ibrahima Blasko Barry 

Fodé Bouya Fofana 

Germaine Manguet 

Cheick Dem, opérateur économique

Lancinet Kabassan Keita 

Mamadi Kourouma

Général Mathurin Bangoura (Gouverneur de Conakry 

Hadja Cissé Sarangbè Camara (Gouverneur de Kindia)

Madifing Diané (Gouverneur de Labé)

Sadou Keita (Gouverneur de Faranah)

Général Mohamed Diare (Gouverneur de Kankan)

Mohamed Ismael Traoré (Gouverneur de N’Nzérékoré) 

Cheick Fantamady Condé  (1er rapporteur)

Fatoumata Conté  (2ème rapporteur)

Yacine Diallo

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Mai 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31