Fria, Coyah : Après avoir avalé des pilules, des mômes hospitalisés

Une campagne de vaccination des enfants dans les écoles primaires a pris une allure dramatique, ce lundi 18 mars dans les préfectures de Coyah, Dubréka et Fria. Officiellement, la vaccination vise à déparasiter les enfants. Mais certains enfants ont fait des crises après avoir avalé le produit. Certains ont vomi, d’autres se sont plaints des maux de ventre, d’autres se sont plains des sensations de brulure sévère dans la bouche et dans le ventre.

A Dubréka, les parents d’élèves ont barricadé la route et ont demandé des explications, les enfants eux sont admis à l’hôpital. A Coyah, c’est la même scène, après avoir avalé les pilules, ils sont tombés.

A Fria, c’est la même scène : Aissatou Bah raconte : « C’est mon neveu, il fait grande section à l’école privée la Colombe de Fria. Les vaccinateurs ont dit que c’est pour les enfants, tous ceux à qui ils ont donné le vaccin se sont évanouis. Les responsables de l’école ont appelé les parents. Tous les enfants ont dit qu’ils ont chaud dans la bouche, dans le ventre. La situation était tendue et cela a failli dégénérer. Les parents étaient très en colère. La police est arrivée, et a dissuadé les parents, puis a demandé à chacun de prendre son enfant et de rentrer. Les vaccinateurs aussi sont partis. Nous avons fait boire aux enfants de l’huile rouge, on ne les a pas envoyés à l’hôpital pour le moment ».

Les enfants ont pris le médicament sans avoir bien mangé, cela pourrait expliquer l’évanouissement des enfants, selon un agent de santé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juillet 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31