Déclarations du Damarond : Les magistrats sortent les griffes

La sortie récente du Damarond chez nos con(s.)frères d'Espace FM continuent de faire des vagues. Nos magistrats ont tenu une assemblée générale, histoire de faire le poing de la situation. Lisez in extenso leur déclaration.

ASSEMBLEE GENERALE DES MAGISTRATS DE GUINEE

Ce jour vendredi 12 avril 2019 s'est tenue dans la salle d'audience de la Cour d'Appel de Conakry, l'assemblée générale extraordinaire des Magistrats de Guinée.

Six points étaient inscrits à l'ordre du jour.

1-    Protection et sécurité des Magistrats

2-    Traitement et accessoires de salaire

3-    Pension de retraite et budget de fonctionnement

4-    Mutuelle de santé

5-    Renouvellement du mandat des membres du bureau exécutif de l'AMG

6-    Divers

-       Considérant que l'Honorable Amadou Damaro CAMARA, Député à l'Assemblée Nationale, Président du Groupe Parlementaire RPG Arc-En-Ciel a proféré des propos injurieux et outrageants à l'endroit du corps judiciaire dans une émission à grande écoute de la Radio Espace FM et à la Télévision ;

-       Considérant que ces propos mettent en péril la vie et la sécurité des Magistrats et leurs familles ;

-       Considérant que dans ses propos, il attribue des traitements en numéraires et en nature, des conditions de vie et de travail dont les magistrats ne jouissent nullement ;

-       Considérant qu'en violation du principe de la séparation des pouvoirs, sur le plateau d'une télévision et au micro d'une radio, Amadou Damaro CAMARA a fait immixtion et interférence dans l'administration de la justice, mettant en péril l'indépendance de celle-ci et l'intégrité physique et morale des membres du corps judiciaire ;

-       Considérant que c'est de manière délibérée que le Député Amadou Damaro CAMARA a porté atteinte à l'honneur, à la considération, à la dignité, à la sécurité et à la vie des Magistrats et de leurs familles ;

Après en avoir délibéré, il a été décidé à l'unanimité des membres de l'Association des Magistrats de Guinée, présents à cette assemblée :

1-    L'ouverture d'une poursuite pénale à l'encontre du Député Amadou Damaro CAMARA pour les faits de diffamation, d'injures publiques et d'outrage à l'endroit du corps judiciaire ;

2-    La levée immédiate de l'immunité parlementaire dudit Député ;

3-    La saisine du Procureur de la République compétent suivie de la constitution d'un pool d'Avocats pour la défense des intérêts de l'Association de Magistrats ;

4-    Tout retard ou refus de la levée de l'immunité parlementaire du Député entrainera le déclenchement d'une grève générale et illimitée des Magistrats de Guinée ;

5-    Il a été décidé en outre la tenue d'une assemblée générale extraordinaire à la fin du mois d'avril 2019 pour la revue à mi-parcours de la mise en œuvre des décisions et recommandations de la présente assemblée.

Conakry le 12 avril 2019

Le Président de l'Association des Magistrats de Guinée

Monsieur Eric THIAM

Le Président du Comité de rédaction

Monsieur Mangadouba SOW

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juin 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30