Contre un troisième mandat : Les artistes lancent le mouvement Wonkhaï 2020

Le Prési Alpha grimpeur maintient le doute sur sa volonté ou non de briguer un troisième mandat bien que La Constitution l’interdise. Pour empêcher toute velléité de révision constitutionnelle, un collectif d’artiste a créé Wonkhaï 2020, (Allons 2020) avec le slogan S’unir ou périr. Takana Zion, Janii Alpha, Singleton, Steeve One Locks sont les principaux acteurs de ce mouvement. Il faut rappeler qu’Elie Kamano, lui aussi a son mouvement anti-troisième mandat et projette une manifestation le 17 juillet, sur l’ensemble du territoire.

Depuis le 8 juillet, le mouvement Wonkhaï s’investit à curer les caniveaux. Ce lundi, c’était à Dabondy dans la commune de Matam. « Nous ne pouvons pas nettoyer toute la ville de Conakry mais on peut donner un exemple fort à tous les jeunes de venir se joindre à nous. Nous voulons que Conakry soit la capitale la plus propre au monde », a souligné Takana Zion. Wonkhai 2020 serait un mouvement apolitique, donc pas de récupération derrière. Puis d’enfoncer le clou : « Nous ne voulons pas de troisième mandat. On ne parle de cela nulle part en Afrique. Nous voulons une nouvelle génération pour changer la donne en Guinée ».

Les artistes ont même composé un morceau intitulé WONKHAI 2020 dans lequel ils sensibilisent la population à ne pas se laisser manipuler. De tirer les leçons des promesses électorales de 2010 et 2015, jusqu’à présent non-tenues. Ce mouvement rappelle les initiatives « Y’en a marre » au Sénégal, « Balai citoyen » au Burkina, nées pour combattre les modifications de la constitution. Espérons qu’ils ne finiront pas comme les mouvements « Filimbi » et « Lucha » au Congo, muselés et embastillés. Wonkhaï toun.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juillet 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31