Pillage des magasins en 2013 : Les commerçants réclament leur dédommagement

Pillage des magasins en 2013 : Les commerçants réclament leur dédommagement

Ce lundi 10 juillet à Coléah, un collectif de commerçants victimes de pillages lors des évènements politiques de 2013, a appelé le gouvernement à les dédommager. L’engagement de les rembourser avait été pris lors du dialogue politique du 12 octobre 2015.

Lors de cette conférence de presse, ces commerçants ont indiqué vouloir passer à la vitesse supérieure. « Si jusqu’au 20 juillet nous ne sommes pas dédommagés, nous sortirons le 03 aout 2017 dans les rues jusqu’à la satisfaction de nos revendications » martèle le porte-parole du mouvement, Emile Togba. Il indique que le collectif est fatigué par la lenteur qui caractérise le dossier : « Depuis 4 ans nous sommes sur cette affaire. Trop c’est trop. On est vraiment fatigué. Il y a eu des accords, mais rien n’a été respecté. Donc on ne peut plus attendre ». Ils prennent à témoin l’opinion nationale et internationale, l’opposition et le gouvernement de leur « volonté d’occuper les voies et places publiques si les choses ne s’arrangent pas jusqu’au 20 juillet prochain ».

En plus « on dira aux commerçants et opérateurs économiques, de Yomou à Conakry de fermer leurs boutiques jusqu’à satisfaction de nos revendications. Il n’y aura pas de date limite » rajoute-t-il.

Ces commerçants soupçonnent le député Amadou Damaro Camara, et le groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, de retarder le processus d’indemnisation. Ces commerçants sont également membres du GOHA, Groupe organisé des hommes d’affaires.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Août 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31