Grève des enseignants : Entre promesses non tenues et regain de tension

Grève des enseignants : Entre promesses non tenues et regain de tension

À un mois avant l’expiration de l’ultimatum fixé par le SLECG pour reprendre la grève, les revendications ne sont pas satisfaites. Les bouffes-la-craie attendaient que 20 % d’augmentation leur soit versée fin novembre et 20 % autre en décembre. Nada ! Pourtant, c’était leur revendication principale.

Le premier imam de la Grande Mosquée Faille-Sale et le Monseigneur Vincent Koulibaly, les négociateurs qui avaient permis de décrisper la situation, avaient promis de transmettre le message à Alpha Grimpeur. Aboubacar Soumah est furieux, mais dit vouloir attendre jusqu’à échéance de l’ultimatum. Peut-être que d’ici là, les choses auront bougé. Aboubacar Soumah précise que la balle « est dans leur camp. Si l’État paye les 40% que nous revendiquons, avec effet rétroactif, il n’y a pas de problème. Ce que nous demandons d’ailleurs. Au cas contraire, nous déclenchons une grève à partir du 1er février 2018. Nous attendons de voir fin janvier ».  Soumah dit n’avoir pas eu des nouvelles des négociateurs cette semaine. Il compte les rencontrer dans les prochains jours pour savoir où en est le dossier, histoire de maintenir la pression. Surtout que le congrès du SLECG approche, Soumah a plus que jamais besoin du soutien de sa base, mais devra convaincre d’abord.

L’Imam Saliou Camara que nous avons rencontré ce mercredi entend bien rencontrer le prési Grimpeur avant la fin de la semaine. En attendant ce tête-à-tête Grimpeur-Religieux, les cours continuent.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31