Culture : Soul Bang’s, lauréat de la 8eme édition Top 5 de Guinée

Souleymane Bangoura alias Soul Bangs a remporté le prix de la 8eme édition Top 5 de Guinée le 3 janvier 2018, nommé KPC du nom du PDG de GUICOPRES. L'artiste avec son titre Mi khi était en lice avec les chanteurs Aly 100 Song (N’tara Gnogno), Sayon Camara (M’Boré), Balla Moussa (Mon adolescence), Ansty Crazy (Wo Sac Bamba), Sona Tata (album Innocent), Djely Kaba Bintou (M’Ma Faire Mara), Deeg J- Force 3 (Dynastie), Petit Camara (Femme Longtemps) et Azaya (Mma Difangniya).

Après vote des journalistes, promoteurs culturels et lecteurs du magazine Podium, la délibération a été validée par un huissier de  justice, une première pour ce genre d'événement. Soul Bang’s a remporté la mise par 141 voix. La remise des prix est prévue le samedi 6 janvier au centre culturel franco guinéen. Un seul trophée sera décerné au lauréat et quatre distinctions seront remises lors de la soirée du 6 janvier au CCFG.
Pourquoi le trophée du meilleur chanteur a été attribué à KPC ? Selon les organisateurs, « KPC a eu une part active dans l’évolution du journal culturel Podium Magazine. Raison pour laquelle nous lui rendons hommage à travers ce trophée 2017. En plus nous avons estimé qu’il faut rendre hommage aux grandes personnalités de leur vivant ».
A rappeler qu’en 2002 la première remise, qui fut un test, a eu lieu au Boulevard Select. Ensuite Sekouba Bambino a reçu le trophée de 2003, en 2004 les Espoirs de coronthie. Entre 2004 et 2014 il y a eu une rupture due à beaucoup de difficultés. D'après Ibrahim Marco, coordinateur du magazine « au début Podium Magazine était bimensuel  et à l’issue de deux et trois ans ça ne pouvait plus tenir. Il fallait donc revenir au mensuel ». Ainsi en 2014, pour les dix ans du trophée, Abraham Sonty a été récompensé. En 2015, Lamah Sidibé a raflé la mise et en 2016 Petit Kandia.
Créé le 15 décembre 2001 sous l’initiative de Fodéba Isto Keira, directeur général de l’Agence Guinée-haine de spectacles à l’époque, Ibrahim Tawel Camara et Ibrahim Marco tous les deux journalistes, le top 5 Guinée est une distinction annuelle de Podium Magazine dont le but est d'encourager une saine émulation entre les artistes talentueux de notre pays.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Février 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28