TPI de Mafanco : L’eternel renvoi d’audience de Moussa Moise Sylla

Alors qu’ils étaient fin prêts pour les débats contradictoires, ce jeudi 22 février les avocats du con(.)frère Moussa Moise Sylla, accusé de diffusion d’informations classées secret défense, ont été surpris d’entendre un renvoi de l’audience à nouveau au 26 mars. Les raisons évoquées sont toutes simples : «une question de calendrier et d’autres dossiers en attente». Des raisons peu convaincantes aux yeux des avocats de la défense, impuissants face à cette décision du tribunal.

Maître Thierno Souleymane Baldé un des avocats du journaleux parle d’une décision qui va encore continuer à installer le doute dans la tête de son client. «Malheureusement notre client va continuer à vivre dans l’angoisse. Parce que quelles que soient les circonstances, c’est une question psychologique. Lorsqu’il y a des risques qui pèsent sur vous pour des telles accusations, c’est assez difficile de vivre tranquillement. On aurait souhaité qu’on puisse débattre de ce dossier et de le finaliser». Selon l’avocat sans vinaigrette, de nombreux dossiers ont été renvoyés de la sorte au calendes grecques, faute de preuves pour l'accusation. Celui de Moussa Moise semble connaitre le même sort. En attendant que cela se décante, la défense se dit capable de prouver  l’innocence de son client.  «Ce dossier est vide. Ce jour là s’il est evoqué, nous allons démontrer clairement qu’il est vide », dixit Maitre Thierno Souleymane Baldé.

Ce jeudi matin, ni les avocats de la partie civile encore moins l’agent judiciaire de l’Etat n’étaient au tribunal. Ce qui a amené certains à s’interroger sur ce curieux renvoi. En attendant le 26 mars, le con(.)frère Moussa Moise Sylla continuera de prendre son mal en patience.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31