Fermeture des classes : Les violences ont repris de plus belle

Conakry replonge dans la violence, ce mardi, après une journée très agitée ce lundi. Ce matin, Lambanyi a donné le coup d’envoi. Des nounous ont barré la route aux passants aux pneus brûlés dès 9 heures. Les slogans sont les mêmes : "Alpha zéro", "Alpha rouvre les classes", "Nos enfants à l’école". Les brasiers s’étendaient à des centaines de mètres le long de la route. Si tu aimes ta tête et ton véhicule ou ta moto, fait demi-tour. Connaisseur connaît, les dames ne sont pas du genre à plaisanter.

La contagion s’est répandue à Kaporo vers 10 heures. Juste devant les locaux du Koumabarany Lynxi Fm, les enfants ont reproduit l’expérience des nounous de Lambanyi. Les gens-drames étaient là pour faire le ménage.

Pendant ce temps, l’autoroute Fidel Casse-trop entre dans la danse. L’axe Lansanaya, Dabompa, Tombola-Entag, s’est également embrasé. Pas de passage.

Sur la route Leprince, inutile de préciser que le barbecue était en préparation, à Koloma marché. Cosa a déjà commencé. Au carrefour Bambéto, pas de passage pour Hamdallaye. Jusqu’à l’horizon, on ne voit que des piétons, en majorité des élèves. Les jeunes stationnés là vous indiquent gentiment la route de l’aéroport. En ce moment, vous priez pour ne pas tomber sur le guêpier de Dabondy. Et vous êtes sauvé. Pour l’instant, pas de confrontation avec les forces de sécu. Mais la circulation est interrompue, la rue muée en terrain de foot. S’il n’y a pas cours, les enfants courent alors derrière un ballon. A fakoudou !  

Pour l’instant, Kaloum est calme. Chacun médite sur la révolte d’hier.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31