Société

EDG: Les compteurs prépayés s'installent à Ratoma

Cinq mois après l’installation à Kaloum des compteurs prépayés Nafa d’EDG, Electricité de Guinée, principalement dans les entreprises, c’est le tour de la commune de Ratoma. C’est du moins la teneur du communiqué de la direction de la guinéenne d’électricité à l'attention de son « aimable » clientèle. En plus de l’arrivée de Kaléta et l’adjonction thermique supplémentaire, l’implication des partenaires dans la gestion de l’entreprise a amélioré de façon sensible et significative la desserte de l’électricité dans le pays, lit-t-on dans le communiqué.

Grève: Echanges musclés à Bomboly

Tôt ce jeudi, aux environs de 6 heures, des jeunes du quartier Bomboly dans la commune de Ratoma très en colère ont pris d’assaut l’axe Cosa-Bambéto, empêchant ainsi toute circulation. Ces jeunes manifestaient pour signifier leur solidarité aux dix centrales syndicales qui ont entamé ce 1er février une grève  pour protester contre la nouvelle grille salariale qu’ils jugent inopportune pour les travailleurs guinéens. 

Axe Hamdallaye-Bambéto : Forte perturbation de la circulation

Deuxième jour de grève syndicale. Pas d’essence, pas d’école, pas de circulation. Le 2 février, tôt ce matin, les jeunes de Koloma ont barricadé la route. Les forces de sécurité présentes sur les lieux ont tenté de rétablir la circulation.

Le rêve du Guinéen

On a toujours tendance à dire que ceux qui nous ont précédés, sont des prédateurs, mais nous, qu’avons-nous fait pour arrêter l’hémorragie? Avec ces cascades de détournements de deniers publics.

Renforcement du système de Santé

Les 20 millions d'euros de la France

L'épidémie d'Ebola a mis a nu la faiblesse du système de santé de la Guinée. Après deux ans de crise sanitaire, les partenaires financiers se mettent en branle pour dynamiser le système. La France à travers son agence d'assistance technique, Expertise France, a mis la main à la poche pour financer la mise en œuvre d’un portefeuille de projets d'un montant de près de 20 millions d’euros.

Ces enfants débrouillards

«Les récupérateurs», ils se nomment ainsi ! Ce sont des jeunes, des femmes et des enfants qui ont pour job de récupérer les sachets en plastic à la décharge de «Mbeubeuss», situé à 40 kilomètres de Dakar.

S'abonner à ce flux RSS

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Mai 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31