Faya Millimouno contre Lamine Fofana : Vers l’abandon de la procédure ?

Faya Millimouno contre Lamine Fofana : Vers l’abandon de la procédure ?

Sorti de prison vendredi dernier, Dr Faya Millimouno était encore ce mardi 13 août 2019 devant le doyen des juges d’instruction, dans le cadre de l’affaire qui l’oppose au ministre de la Justice par intérim. Si la procédure continue, l’étau commence tout de même à se desserrer autour du président du BL. Me Salifou Béavogui, l’un des avocats de Dr Faya, est optimiste : « Ce matin nous étions devant le doyen des juges d’instruction. La rencontre a été satisfaisante, porteuse d’espoir. Cette fois, notre client n’a pas été placé sous contrôle judiciaire, il a été libéré purement et simplement contrairement à la première procédure. Nous estimons que les choses vont s’améliorer davantage. Avec toute la prière requise, peut-être la partie civile va désister de sa plainte. Ce que nous souhaitons, parce que depuis le début notre client n’a pas cessé de présenter ses excuses. Donc nous le suivons dans cette logique ».

Me Pépé Antoine Lama, l’autre avocat du prévenu abonde dans le même sens : « Dr Faya a été libéré sans contrôle judiciaire. Ce qui déjà nous réjouit et nous laisse optimistes quant à la suite favorable de la procédure ouverte à l’encontre de Dr Faya Millimono. Nous espérons que les excuses de Dr Faya commencent à porter fruit et que nous pouvons nous attendre dans les jours à venir à un désistement de la part du ministre de la Justice, Garde des Sceaux. Ce qui de plein droit, pourra mettre fin à cette poursuite ».

Si la levée du contrôle judiciaire réjouit tant les avocats, c'est que leur client n’aura plus à se présenter au juge à des dates et heures précises, ou ne pas pouvoir sortir du territoire au-delà du rayon établi par le juge et les contraintes qui vont avec.

Mais Dr Faya n’a pas fini avec la justice. Il est empêtré dans une autre affaire pour avoir manifesté devant le palais du peuple lors de la rentrée parlementaire, pour dénoncer la prorogation du mandat des députés qu’il trouve illégale. Dans cette autre affaire, il est sous contrôle judiciaire. 

Oumar Tély Diallo

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31