Consultations grimpantes du Dr Kass : La CENILE fait part de ses condéfilis

Consultations grimpantes du Dr Kass : La CENILE fait part de ses condéfilis

Le Premier Ministre ne veut pas perdre du temps. Le temps, c’est de l’argent, comme disent les yankees. Il a commencé ses consultations ce mardi 10 septembre 2019. Don Kass a rencontré la CENI pour discuter sur l’évolution des préparatifs des élections législatives.
Après le huis-clos avec le PM et d'autres ministres dont le P’Tit Bout Kamara, ou Bouréma Condé, le Prési de la CENI Sali-floue Kébé a confié que le Premier Ministre a donné beaucoup d’informations sur la disponibilité de l’Etat « à accompagner la CENI, en mettant les moyens à notre disposition pour réaliser toutes les activités de notre chronogramme ». Alors, Me Kébé n’a pas manqué de faire comprendre au Dr Kass que le problème majeur, en dehors des querelles politiques, c’est l’argent pour financer les activités de la CENI : « La CENI a décliné un certain nombre de difficultés qu’elle a rencontrées jusqu’à présent, des contraintes financières, mais elles ont été levées. Le matériel qui devait être commandé a été fait, le site central et le logiciel que nous devons commander sont aujourd’hui dans nos murs. Les serveurs sont en train d’être installés, nous pensons que les difficultés majeures sont levées. Aujourd’ui nous sommes à même d’aller sereinement à l’organisation des élections ».

De l’opérateur technique, Me Kébé annonce que le travail se poursuit. La nouvelle loi sur la CENI a réaffecté à l’Etat une partie des tâches de l’opérateur technique. Le reste relève de la CENILE, notamment le recrutement d’un cabinet d’ingénierie qui est déjà à l'oeuvre. « Il reste le recrutement des opérateurs techniques de saisie sur le terrain qui vont être formés et déployés. Et c’est un opérateur local qui a l’habitude de le faire. J’insiste là-dessus, l’opérateur technique international comme vous l’avez connu n’existe plus. La loi a attribué son rôle à la CENI et à l’Etat ».

Concernant la reprise du recensement, Me Kébé annonce qu’il y aura obligatoirement un recensement total des électeurs avant les élections.

Oumar Tély Diallo

Dernière modification levendredi, 13 septembre 2019 18:56
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Septembre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30