Fête de l’Aïd-el-fitr à Cobaya : Appel à l’union et aux bonnes pratiques

Fête de l’Aïd-el-fitr à Cobaya : Appel à l’union et aux bonnes pratiques

Après 29 jours de pénitence, les fidèles musulmans ont célébré l’Aïd-el-fitr ce mardi 4 juin à Conakry et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays. Au quartier Cobaya, secteur Kignifi, dans la commune de Ratoma, le sermon de l’imam a tourné essentiellement autour de la prière et du comportement que le musulman doit adopter après le mois de ramadan. Dr Mamadou Siita Barry a exhorté les fidèles à ne pas retomber dans les pratiques interdites par la religion : « Nous venons de finir le jeûne du mois saint de Ramadan, c’est un jour de fierté. Ce mois est un facteur de rapprochement entre Dieu et les musulmans, à travers les bons actes qu’ils accomplissent. La prière, la lecture du saint coran, les zakats. Ce mois était une occasion pour nous musulmans de resserrer nos liens. C’est vrai qu’il est terminé, mais Dieu qui a exigé le jeûne existe toujours. Cest le jeûne qui finit, mais les bons actes sont toujours recommandés.  C’est pourquoi nous devons maintenir le comportement qui nous avions quand nous jeûnions. Continuons les bonnes pratiques, pensons au créateur et au jugement dernier. Perpétuons la sunna du prophète Mohamed (paix et salut sur lui). Parce que la preuve que Dieu a agréée le jeûne d’un fidèle musulman se manifeste toujours par le fait que ce fidèle demeure dans les bonnes actions après le mois de ramadan ».

Dr Siita Barry a aussi profité de cette tribune pour appeler les Guinéens à « bannir l’ethnocentrisme, le clanisme et les appels à la violences » au moment où le pays se dirige tout droit vers une incertitude du fait de la volonté de nos gouvernants d’arroger le Prince dun nouveau quinquennat, via le tripatouillage de la Constitution.

Yacine Diallo  

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Janvier 2020 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31