Boffa : Les jeunes crachent sur le décret du Grimpeur

Boffa : Les jeunes crachent sur le décret du Grimpeur

Le Prési Alpha Grimpeur a nommé, hier, Abdourahmane Keita comme préfet de Boffa. Il remplace Tidiane Soumah, nommé fin janvier, appelé à d’autres fonctions. Ce matin, les jeunes, femmes et même personnes âgées ont dit niet, Tidiane Soumah, leur fils, ne bougera pas de là. Ils ont barricadé les routes, et ont fait fermer les commerces et même le grand marché pour réclamer l’annulation du décret. Pour les ressortissants de Boffa, leur fils n’ira nulle part, il a de vastes projets pour sa communauté et a pris fonction il y a seulement 7 mois. Encore qu’il est le seul à être remplacé parmi tous les préfets de Guinée. Notre source souligne que les natifs accusent "un clan" formé de 5 cadres proches du RPG, en service à Boffa, d’être derrière ce décret.

Dans l’après-midi, le gouv de Boké, Siba Lohlamou est arrivé à Boffa pour résoudre la crise. Il a exclu toute intervention policière ou militaire, contrairement à d’autres qui préconisaient l’envoi de renforts depuis Boké pour mater la contestation. « Le gouverneur nous a réunis à la mairie. Depuis l’après-midi, nous étions en train de discuter. Les jeunes et les femmes lui ont dit que M. Soumah ne partira pas, le dernier ressortissant de Boffa défendra sa cause avant de mourir, mais que leur fils ne partira pas. Nous venons de terminer la réunion. Les jeunes ont accepté de lever les barrages. Une délégation composée de femmes, de jeunes et des sages a été composée. Cette délégation va rencontrer le président Alpha Condé demain avec le gouverneur de Boké qui est le négociateur. Demain il viendra prendre la délégation ici à 4h du matin pour aller à Conakry avec espoir d’être là-bas à 6h pour éviter les embouteillages ».

Le gouverneur est reparti à Boké pour préparer son voyage. Reste à voir si le Prési Alpha Grimpeur va lâcher du lest en revenant sur son décret.

Oumar Tély Diallo

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Septembre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30