Affaire Lynx FM : Fin de poursuites pour Abou Bakr et Diallo Souleymane

Affaire Lynx FM : Fin de poursuites pour Abou Bakr et Diallo Souleymane

La Cour d’appel de Conakry a rendu son arrêt, ce vendredi, dans l’affaire Lynx FM suite au recours déposé par les avocats de Aboubakr et Diallo Souleymane. La Cour a annulé les deux ordonnances qui plaçaient Aboubakr et Diallo Souleymane sous contrôle judiciaire.

Me Thierno Souleymane Barry, l’avocat explique : « La chambre a infirmé en toutes ses dispositions les deux ordonnances qui placent Aboubakr et Diallo Souleymane sous contrôle judiciaire. Elle est allée plus loin en disant qu’il n’y a pas lieu de poursuivre Diallo Souleymane et Aboubakr pour des infractions qui n’existent pas en l’état. C’est l’application du principe de la légalité. Pas de délits, pas de peine sans loi. En le faisant, elle a fait application de l’article 318 du Code de procédure pénal pour dire que nos deux clients ne font l’objet d’aucune poursuite. Ils peuvent rentrer tranquillement chez eux, continuer leur travail. Ayons foi en la justice de notre pays. A l’instant même, Abou Bakr peut reprendre son émission ».

Mais ce qui réjouit le plus l’avocat, c’est que l’arrêt rendu est un arrêt de principe. La chambre de contrôle d’instruction a confirmé le fait qu’une loi qui n’est pas portée à l’attention du public, en l'occurence la loi 037 portant cybersécurité et protection des données personnelles, ne peut être applicable. La loi a été purement et simplement été écartée par la chambre.

Diallo Souleymane, lui, salue une très grande victoire que la presse et la justice ont remporté sur les velléités de ceux qui ne veulent pas que le pays avance. Il a ensuite remercié la presse au nom d'Abou Bakr, et tous ceux qui l’on soutenu.

Oumar Tély Diallo

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Avril 2020 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30