Accueil du Prési Alpha Grimpeur : Cacophonie, jusqu’au bout

Accueil du Prési Alpha Grimpeur : Cacophonie, jusqu’au bout

Peu avant l’arrivée du Prési Alpha Grimpeur, l’aéro-hangar de Cona-cris Gbessia a accueilli du beau monde au compte-goutte ce 31 octobre : farces de sécurité et gens de la mouvance pestilentielle notamment. Mobilisés à coût de francs glissants selon les langues fourchues, les fans du RPG-arc-en-ciel et du Prési Alpha Grimpeur ont chanté et dansé, pour exprimer leur soutien au projet d’une nouvelle Constitution. Projet qui donnerait un pouvoir à vie au Prési Grimpeur, âgé de plus de 81 ans qui rentre au bercail après avoir participé au sommeil Russie-Afrique, tenu la semaine dernière à Sotchi. La forte mobilisation des fans du RPG est la réponse à la monstrueuse manif du Front national pour la défense de la Constitution, FNDC du 24 octobre, qui a dit niet à un 3è mandat en faveur du Prési Grimpeur. Même si le ministre de l’info et de la Complication, Sompe-le-coquelet du RPG, affirme le contraire : « Nous ne répondons à personne. Nous sommes venus accueillir le chef de l’État, pour lui témoigner de notre affection et le soutien entier du peuple de Guinée. Voilà, il n’y a pas d’autres explications à ça. »
Face à la mobilisation des militants du RPG drapés dans des uniformes aux couleurs du RPG-arc-en-ciel ou dans des uniformes blanches, symboles de la paix mais qui rappellent Sékou Tyran, l’ex prési pendeur de Guinéens, le ministre est aux anges. Selon lui, le « peuple de Guinée a démontré son attachement au Président de la république. Il a démontré son entière (sic) soutien à ses actions, à sa politique et à sa vision. Et c’est la raison pour laquelle tout le peuple s’est mobilisé, comme un seul homme, pour l’accueillir aujourd’hui de retour d’une belle mission au sommet Russie-Afrique. » C’est, pour lui, une preuve que « la démocratie guinéenne est vivante. Il y a un débat dans la cité. Certains sont pour, d’autres sont contre. Il faut que les avis s’expriment, que la démocratie passe par là, pour départager les avis contraires. Bien entendu, il faut aller au vote tout simplement. » Entendez, il faut aller au référendum, comme le disaient certains slogans réservés au Grimpeur, pour son accueil chaleureux du genre : « Ne touche pas à ma souveraineté, allons au référendum. La démocratie, ce n’est pas la rue, mais c’est les urnes. La démocratie, ce n’est pas facebook, allons au référendum. » Le cycle électoral non respecté depuis la réélection d’Alpha Grimpeur en 2015 pour son second mandat et dernier mandat peut se faire valoir ailleurs.

La cacophonie de l’ambiance pour l’accueil du Prési Grimpeur n’était pas que du côté des militants, elle l’était aussi entre ses ministres qui l’attendaient sur le tarmac de l’aéro-hangar de Cona-cris Gbessia. Quand Sompe-le-coquelet nie que la mobilisation pour accueillir le chef de l’Etat ne soit pas une réponse au FNDC, le Moutard Diallo, boss du département de la Jeunesse « déboussolée » a, pour sa part, affirmé que c’est une réponse au FNDC. Et il a ses arguments: « Le FNDC a utilisé tous ses moyens, toutes ses énergies en nous provoquant. La mouvance, la CODENOC, en n’utilisant même pas 10% de ses moyens, nous avons battu en brèche tout qu’ils (les membres du FNDC) ont fait. Vous avez vu leur mobilisation, vous avez vu la nôtre, c’est du jamais vu. Je suis un habitué des mobilisations en Guinée, mais ce qui se passe aujourd’hui, c’est exceptionnel, c’est historique. Le peuple de Guinée, dans sa majorité, a prouvé qu’il est avec le président Alpha Condé et qu’il soutient une nouvelle constitution, conformément à la loi et pour une Guinée meilleure. »

Mamadou Siré Diallo

Dernière modification lejeudi, 31 octobre 2019 17:58
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Novembre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30