Enterrement des morts du FNDC : La répression a fait deux morts

Enterrement des morts du FNDC : La répression a fait deux morts

Selon Mamadou Camara, porte-parole du ministère de la Sécurité, le bilan des personnes tuées lors des affrontements entre les manifestants et les forces de ‘’l’ordre’’ s'alourdit et passe désormais à deux morts. La nouvelle victime se nomme Mohamed Sylla élève. Son corps se trouve à l’hôpital Ignace Deen. Dans la vidéo, le porte-parole explique que les affrontements ont eu lieu après la prière funèbre, ce qui n’est pas le cas. La police a dispersé le cortège dès l’instant où le chef de file de l’opposition a franchi le carrefour Bambéto. La foule qui était derrière lui, a été empêchée de rejoindre la mosquée pour la prière funèbre. C’est le début des affrontements qui vont durer jusqu’à la fin des enterrements.

Selon le porte-parole, des instructions ont été donnée par la hiérarchie pour ouvrir une enquête.

Oumar Tély Diallo

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Novembre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30