Page Noire : Marie Mado Dioubaté pleure son père !

Page Noire : Marie Mado Dioubaté pleure son père !

Monsieur Soma Dioubaté, le papa de Mme Marie Mado Dioubaté, la prési du parti des Ecologistes guinéen a tiré sa révérence à Paris, le 20 avril. Des suites de Covid-19. Feu El Hadj Soma Dioubaté est né le 11 novembre 1933 à Kankan, République de Guinée. Il aurait eu 87 ans en novembre prochain. Mais, Dieu en a décidé autrement !
Compagnon de l’indépendance, le défunt a aimé son pays et participé à sa libération du joug colonial. Son amour pour la Guinée le contraint à regagner le bercail en 1967 avec sa femme Monique, qui lui est restée fidèle.
Selon sa fille Mado, le défunt a vu venir très tôt les dérives du PDG. Il constata que tout ce que les Guinéens ont reproché au colon, le régime de Sékou Touré était en train de le reproduire. En pire ! Sentant la tournure dictatoriale de la révolution, bien lui en prit, car la plupart des guinéens mariés à des françaises, furent broyés par la révolution haineuse du tyran.
En Côte d'Ivoire, El Hadj Soma Dioubaté s’est investi dans l’opposition où il a effectué plusieurs missions périlleuses en passant par le Libéria. Il a été un combattant de la liberté qui se battait pour le respect de la vie des Guinéens.
Pour avoir participé à la création du RPG (Rassemblement du peuple de Guinée), il fit les premières missions en transportant les tracts d’Alpha Condé jusqu’à la frontière guinéenne. Toutefois, il s’en est éloigné dans les années 90, après avoir vu la tournure autocratico-populiste du RPG.
Sa vie durant, malgré l’immense responsabilité familiale qui pesait sur ses épaules, M. Soma Dioubaté s’est toujours consacré à la prospérité de la Guinée.
Pas étonnant si aujourd'hui sa fille reprend le flambeau, animée d’une immense force pour mettre au service de la Guinée, sa grande connaissance politique et son immense capacité de tenir ses promesses.
M. Soma Dioubaté a vaincu le cancer plusieurs fois, il a fallu ce maudit virus aussi dévastateur, pour l’emporter. La levée de corps aura lieu le vendredi 15 mai 2020, suivi de son inhumation à 11 heures, à Paris. Paix à l’âme de l’illustre disparu. Amen ! 

Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.

 

Dernière modification lelundi, 11 mai 2020 14:53
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juillet 2020 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31