Situation sociopolitique du bled : Douleurs et peur

Situation sociopolitique du bled : Douleurs et peur

Je pleure pour mon pays en perte de repère. Je pleure mon pays qu'on érige en monarchie. L'incurie de dirigeants, nous avons toujours connus. Mais jamais l'espoir n'a autant été perdu. Sous le soleil de l'opposant historique. Nos jeunes tombent comme des gouttes d'eau. Que des balles maléfiques ! J'ai dit, jamais le pays n'a été autant maudit. Mon Dieu, comment est-ce possible? Comment ce peuple lion s'est vite métamorphosé en mouton ? Devant l'herbe, il broute et se calme. Que des moutons De panurge ! Jamais ce pays n'a été autant bête. Que des corps sans têtes ! Que des corps sans cœurs ! Devant un Messi incapable. Jamais ce pays n'a été autant fébrile. Comme nos filles, nos lois se violent en plein midi. Avons-nous tous donc perdu les couilles pour supporter une présidence à vie ?

Alpha A. Diallo

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Août 2020 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31