N’Zérékoré : Marée rouge contre un changement de constitution

N’Zérékoré : Marée rouge contre un changement de constitution

Le FNDC N’Zérékoré a fini par organiser sa gigantesque marche dans la capitale régionale de la Guinée Forestière pour dire Non ! à un changement de constitutions en Guinée. L’accueil du chef de l’Etat a mis fin à l’accord du FNDC avec les autorités. Des milliers de personnes ont manifesté vêtues de la couleurs rouge du FNDC avec des pancartes et des banderoles. Ils entonnaient des slogans du genre : « Non au 3è mandat, Amoulanfé, Houpaipeli, Latotaako… »

Le coordinateur régional du FNDC, Georges Lucas Kpogomou, estime que la mobilisation est le fait du « vrai peuple qui s’exprime ». Son vice-coordinateur, Cécé Théa, a souligné que la forêt n’acceptera jamais que ce projet passe. « Vous venez de démontrer à la face de tous les Guinéens et du monde entier que le peuple, c’est vous. Votre mobilisation pour cette marche démontre votre engagement pour la défense de la base juridique de notre pays. Le FNDC, par ma voix, voudrait vous remercier sincèrement et vous encourager à ne pas baisser les bras car, vu que ceux-là qui chassent ne sont pas fatigués, toi qui es pourchassé, tu ne dois pas aussi te fatiguer ». Puis a appelé les manifestants à se préparer pour une nouvelle marche dans les prochains jours.

Les politiques ont ravi la vedette aux leaders du FNDC. Le coordinateur régional de l’UFR, Cécé Loua, trouve que la mobilisation a prouvé à l’opinion nationale et internationale que « nous n’avons pas besoin d’un 3ème mandat en Guinée mais surtout à N’Zérékoré. Le pays-là appartient à tout le monde, nous avons la même carte d’identité nationale. Et nous sommes égaux en droits et en devoirs dans ce pays ». Il a appelé les militants de l’UFR à aller se faire recenser, retirer leurs cartes électeurs et se préparer pour les législatives du 16 février prochain.

Puis, Moïse Haba coordinateur régional du Bloc Libéral a souligné que la mobilisation a démenti ceux qui racontent au Prési Alpha Grimpeur qu’en Guinée Forestière il n’y a pas de NON. « Vous avez démontré qu’on ne veut pas d’un 3ème mandat par cette mobilisation massive », indique-t-il. Des promesses de relance des activités minière en Forêt, Sieur Haba a rappelé que c’est lui-même qui a fait arrêter les activités : « Alpha Condé a trouvé des sociétés minières à N’Zérékoré. C’est lui qui a fermé Zogota, Simandou. Ce qui veut dire que les sociétés minières n’aiment pas Alpha Condé. Il doit partir pour qu’on ait du travail à N’Zérékoré. On en a marre des promesses, c’est à ce titre qu’on veut barrer la route aux promoteurs d’un 3ème mandat ». S’il y a deux Guinées comme l’a affirmé le Prési Alpha Grimpeur à NZérékoré lors de son accueil, alors la seconde s’est exprimée ce jeudi.

Oumar Tély Diallo

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31