Société

Dabola : La jeunesse ne lâche pas prise, mais le préfet n’a pas été chassé

Ce mardi, les jeunes de Dabola se sont fait entendre. Ils ont en ligne de mire, le préfet. Seulement, contrairement à qui a été dit sur certains médias, le préfet Ibou Sy Savané n’a pas été chassé, selon Ismael Kouyaté, mégaphone des coléreux.

Citoyenneté : L’OGC s’engage

"Défis et perspectives de la citoyenneté" est le thème d’une conférence animée par les membres de l’OGC (organisation guinéenne de la citoyenneté), ce lundi  21 mai à la maison de la presse à Coléah. Objectif, sensibiliser les citoyens à assurer la salubrité publique, inviter les militants des partis politiques à se départir du choix ethnique et penser projet de société dans le vote, amener les autorités à respecter la loi.

Dabola : L’huilerie ferme faute de matières premières

Ramadan : Le prix des denrées grimpe légèrement

Gens-dramerie : Le lieutenant-colonel Barry noyé dans un verre d’eau

Incendie au marché Entag : Cris de cœur des victimes

S'abonner à ce flux RSS

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Mai 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31